Cette période de confinement est très éprouvante pour la société à plusieurs titres, si nous établissons un zoom sur nos bénévoles, ils ne sont pas en reste concernant leurs activités associatives :
 
  • Perte d’activité régulière
  • Plus de lien avec l’ensemble de l’équipe bénévole
  • Sensation d’inactivité
  • Sensation d’inutilité
  • Le manque d’information démotive
 
Il est donc important de prendre un temps de réflexion pour adapter son fonctionnement associatif et trouver une utilité à chacun, voici quelques pistes.
 

1 ) Maintenir un lien durant le confinement

 
Les bénévoles ont besoin de se sentir entourés et utiles. Plusieurs méthodes sont possibles :
 
  • Les outils de télécommunication :

Tout d’abord, réaliser une liste des outils de communication interne et externe dont vous disposez (groupe Facebook, mails, Snapchat, Skype ….), vous pourriez en utiliser certains pour maintenir le lien, n’oubliez pas le plus simple : le téléphone, les bénévoles de votre association seront ravis d’avoir de vos nouvelles et d’échanger avec vous sur la période actuelle. Vous pouvez également envoyer des mails ou des sms.
Afin de communiquer collectivement et en visio, des outils numériques sont également disponibles en accès libre et gratuit, et simples d’utilisation :
 
 
Prenez le temps de tester ces outils au préalable et d’appeler les bénévoles afin de les guider dans leur utilisation afin que le numérique ne soit pas un frein.
Ces temps peuvent commencer ou être suivis d’un moment informel, par le biais d’un petit-déjeuner ou d’un apéro visio.
 
  • Le maintien des réunions :

La période de confinement est le moment propice pour vous et vos membres de vous perfectionner dans les outils de communication numériques afin de maintenir vos réunions de travail collectif avec les membres, vos réunions de bureau, ou encore vos réunions de conseil d’administration.
Continuer à travailler sur le projet de l’association, l’adapter à la période et prévoir la reprise, qui sera probablement contrariée par la mise en place des gestes barrières mais également la poursuite du confinement pour les plus faibles est très important. Il est important de réfléchir aux besoins de l’association et de répartir les missions entre toutes les catégories de bénévoles (confinés et non confinés) afin que chacun puisse ressentir son appartenance à l’association et son utilité !
 
  • La liste des travaux associatifs qui peuvent être menés :

Ce confinement est également un temps où nous avons appuyé sur la touche pause de nos activités, utilisons ce moment pour réaliser toutes les tâches dont nous n’avons pas le temps de nous occuper habituellement, quelques exemples :
 
– Revoir les statuts,
– Revoir ou écrire le règlement intérieur,
– Revoir ou écrire le projet associatif par commission ou petit groupe,
– Préparer la rentrée (planning d’activités, recherche de nouvelles activités, recherche de nouveaux bénévoles, préparer les bulletins d’adhésion…),
– Préparer votre assemblée générale, exceptionnellement, elles peuvent avoir lieu jusqu’au 30 septembre 2020. Prenez le temps de préparer le rapport moral et le rapport d’activité et financier de votre association mais surtout de réfléchir à votre méthode d’animation afin de la rendre plus attrayante et participative,
– Maintenir le lien avec vos adhérents en envoyant des activités par mail ou sur les réseaux sociaux,
– Organiser des séances vidéos (activités sportives, discussions…), le numérique est très plébiscité et les réseaux sociaux consultés régulièrement, profitez-en !
– Créer des groupes de travail sur le report des événements ou leur maintien via l’outil numérique,
– Rechercher des demandes de subventions http://admical.org/contenu/covid-19-solidarite-et-mobilisation-generale – http://www.appelaprojets.org/
– Identifiez un projet ou une action transversale capable de mobiliser l’ensemble des bénévoles, comme la thématique de l’environnement. Comment faire avancer la question dans l’association ?
Une association toute neuve ouvrira ses portes avec des bénévoles reposés et prêts à monter de nouveaux projets

 

2) Apporter de l’aide aux bénévoles, qui en ont peut-être besoin en proposant :

 
– d’aller faire les courses pour les plus fragiles
– de prêter du matériel informatique pour ceux qui ne sont pas équipés
– de mettre en place un accompagnement scolaire pour les adhérents
….

 

3 ) Adapter son projet associatif :

 
Cette période peut-être également propice à l’adaptation de son projet associatif afin de mettre en place des actions solidaires qui permettront de maintenir une activité mais également de rendre service aux plus fragiles, voici quelques exemples :
 
Prendre contact avec les EHPAD, les hôpitaux, afin de connaître les besoins, proposer de mettre en place une correspondance entre les personnes les plus fragiles et vos adhérents …..
Cette action peut être accessible à tous, des personnes peuvent préparer les kits (découpe du tissu, des élastiques), d’autres coudre les masques et enfin les derniers pourront les collecter et les remettre à qui de droit.
 
Prendre contact avec le CCAS de la commune pour venir en aide aux plus démunis (portage de courses, pharmacie…)
La plateforme « je veux aider » , vous permettra également d’identifier des missions à réaliser sur votre territoire.
 

4) Préparer l’après confinement

 
Pour certaines associations, l’enjeu sera de renouer le contact avec les adhérents afin de reprendre les activités, pour d’autres, il sera d’organiser les évènements qui ont dû être annulés et réfléchir aux actions pour pallier à la perte de la trésorerie. Mais certaines souhaiteront également réorienter leur activité afin de s’adapter à l’après crise.
Il est donc nécessaire d’organiser des temps de réflexion collectifs à distance afin d’élaborer votre plan d’action.
Il faudra également réfléchir aux gestes barrières à mettre en place et à l’adaptation de vos différentes activités, mais aussi aux missions que les personnes les plus fragiles pourront réaliser de chez elle, ne les laissez pas de côté et réfléchissez à leur position dès maintenant !

N’hésitez pas à reprendre contact avec les services de votre commune à l’aube de la période de déconfinement, afin de connaître l’avis et les consignes de la commune.

Faîtes nous part de vos initiatives sur notre page Facebook, celles-ci pourront aider d’autres bénévoles, ensemble, nous sortirons plus fort de cette période !

 
Fermer le menu